Vendredi 6 décembre 2019

Pied de nez

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 avril 2004 - 125 mots

PARIS - Alors que Christie’s et Sotheby’s fourbissent leurs armes sur le secteur moderne en France, Tajan leur fait un pied de nez en dispersant la collection d’art surréaliste de Julien et Jean Levy les 5, 6 et 7 octobre.

Un défi d’autant plus incroyable que cet ensemble est importé des États-Unis ! Estimé entre 4 et 5 millions d’euros, il comprend 900 pièces d’artistes comme Dalí, Ernst et Gorky et le plus grand noyau d’œuvres de Marcel Duchamp jamais proposé en ventes publiques. L’entregent de la nouvelle propriétaire de Tajan, l’Américaine Rodica Seward, n’est sans doute pas étranger à l’arrivée de cette vente à Paris. Après la tornade Breton et la vente Alain Bosquet, cette dispersion-fleuve vient confirmer la prééminence parisienne pour le surréalisme.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°191 du 16 avril 2004, avec le titre suivant : Pied de nez

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque