Philippe Ségalot rejoint Christie’s

Le spécialiste de l’art contemporain quitte Marc Blondeau

Le Journal des Arts

Le 1 avril 1996

Au terme d’une collaboration de près de cinq ans avec le consultant Marc Blondeau dans le domaine de l’art contemporain, Philippe Ségalot rejoint Christie’s. Il travaillera comme \" senior specialist \" au département international, qui couvre, à Londres et à New York, les tableaux impressionnistes et modernes ainsi que l’art contemporain. Avec son départ, l’avenir de la galerie de Marc Blondeau, 14-16 Verneuil, que dirigeait Philippe Ségalot, est incertain.

PARIS - "J’aurai à élargir la clientèle internationale, être le lien entre les collectionneurs français et l’Amérique, sortir les objets des collections, conseiller des clients acheteurs, explique Philippe Ségalot. C’est ce que les Américains appellent aussi business getting".

Jusqu’au mois d’août, Philippe Ségalot, 33 ans, partagera son temps entre les bureaux londoniens et parisiens de Christie’s, avant de s’installer à New York en septembre, avec son épouse et leurs deux petites filles.

HEC et l’École du Louvre
Sorti de HEC en 1985 et ancien élève de l’École du Louvre, Philippe Ségalot a travaillé pour L’Oréal avant de mettre sur pied et diriger pour Finacor – le plus grand groupe interbancaire d’Europe – la société Finacor Art, consacrée à l’investissement dans l’art. En septembre 1991, quand celle-ci a cessé d’investir en raison de la crise (deux collections ayant été constituées, plus aucun investissement ne devait être fait), Philippe Ségalot a rejoint Marc Blondeau, lui-même actionnaire et expert de Finacor Art, dans le bureau de conseil qu’il avait fondé en 1987.
 
Philippe Ségalot s’est notamment occupé de la galerie "14-16 Verneuil", ouverte par Marc Blondeau en 1993, rue de Verneuil, qui sert de vitrine prestigieuse au cabinet de conseil et dont l’avenir est aujourd’hui incertain.

"La galerie a connu un très grand succès commercial, mais comme je ne remplace pas Philippe, elle sera sans doute mise en sommeil," nous a déclaré Marc Blondeau, qui participera néanmoins cette année à la foire de Bâle et à la Fiac. "Le climat en France n’est pas réceptif à l’art contemporain. Je préfère me concentrer pour le moment sur le conseil aux clients ."

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°24 du 1 avril 1996, avec le titre suivant : Philippe Ségalot rejoint Christie’s

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque