Mardi 11 décembre 2018

Paris-3e

Philippe Ramette - Galerie Xippas

Jusqu’au 19 novembre 2016

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 19 octobre 2016 - 98 mots

Né en 1961 à Auxerre, Philippe Ramette, bien connu pour ses objets-sculptures qu’il met en situation dans des photographies surréalistes cultivant le fantasme de l’apesanteur, sort de son chapeau d’« explorateur burlesque » un ensemble de nouvelles sculptures aux aspects hyperréalistes qui questionnent, avec absurde, ironie et violence, le statut de l’artiste à l’ère du « bling-bling » et du selfie à tout-va. À ce titre, sa sculpture Ego portable (2016), qui n’est autre qu’un autoportrait en forme de masque réfléchissant celui qui le regarde, est une « sculpture à réflexion », physique et mentale, des plus troublantes.

Philippe Ramette

Galerie Xippas, 108, rue Vieille-du-Temple, Paris-3e, www.xippas.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°695 du 1 novembre 2016, avec le titre suivant : Philippe Ramette - Galerie Xippas

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque