Samedi 17 novembre 2018

Philippe Denys s’agrandit

La galerie bruxelloise a triplé son espace d’exposition

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 26 septembre 2003 - 375 mots

La galerie bruxelloise Philippe Denys a rouvert ses portes le 23 septembre. Après deux mois de travaux, l’espace d’exposition a triplé de volume. L’antiquaire, grand spécialiste des arts décoratifs européens du XXe siècle, va pouvoir présenter des expositions d’envergure.

 BRUXELLES - La galerie Philippe Denys s’agrandit sur le Sablon, le quartier des antiquaires à Bruxelles. Le marchand triple son espace d’exposition en rattachant deux locaux mitoyens à son ancienne galerie, dont la surface réduite limitait la possibilité de montrer des pièces de grandes dimensions. Spécialisé dans les arts décoratifs européens du XXe siècle, quel que soit le médium, et installé au Sablon depuis 1992, le marchand éclectique dans ses choix, cherchant toujours à surprendre mais restant continuellement sélectif sur la qualité de la marchandise, s’est fait une réputation internationale en très peu de temps. Exposant à la Biennale des antiquaires de Paris depuis 1994, il enchaîne avec Maastricht en 1996 et occupe un stand à la Fine Arts Fair de New York dès l’année suivante. “Dans le XXe siècle, je suis le seul à faire les trois salons”, se targue le galeriste. Fort de son succès auprès d’une clientèle internationale, il aurait pu ouvrir une antenne à New York ou s’installer à Paris, voire sur la place londonienne. Mais, rétorque-t-il, “Bruxelles est une ville internationale qui a moins d’exigence que Paris ou Londres avec leur va-et-vient quotidien”. “Ici, je me sens libre. Je reçois mes clients sur rendez-vous et, le reste du temps, je voyage à travers l’Europe pour trouver de nouveaux objets. Je ne suis heureusement pas tous les jours dans ma galerie. J’aime travailler comme cela. C’est ce qui fait mon image et j’y tiens”, soutient le globe-trotter avant d’ajouter : “Et puis, à Bruxelles, j’ai aussi ma clientèle. Les Belges sont de gros clients même s’ils n’achètent pas les records du monde.” Dans son nouvel espace du Sablon, Philippe Denys pense à une programmation annuelle de trois expositions qui, selon son inspiration du moment et ses dernières trouvailles, porteront sur un artiste, une école, une époque, des matières ou des formes. Vivement la première...

GALERIE PHILIPPE DENYS

1 rue des Sablons, 1000 Bruxelles, tél. 32 2 512 36 07, ouvert du mardi au vendredi, 10h30-13h et 14h-18h30, le samedi 9h-18h30 et le dimanche 9h-14h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°177 du 26 septembre 2003, avec le titre suivant : Philippe Denys s’agrandit

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque