Peinture organique

PARIS - Rien au mur mais tout au (sous-)sol ! Sous un plancher recouvrant l’espace de la galerie Frank Elbaz, à Paris, plusieurs tonnes de terre peuplées de racines, insectes et micro-organismes enferment six toiles de lin, vierges au moment de leur enfouissement. Au terme de l’exposition, tout ce petit monde en aura altéré la pureté et donné naissance à de véritables peintures organiques. Après l’usage du feu ou l’aide des rivières, Davide Balula poursuit habilement ses investigations picturales décalées.

7, rue Saint-Claude, 75003 Paris, tél. 01 48 87 50 04. Jusqu’au 16 juin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°371 du 8 juin 2012, avec le titre suivant : Peinture organique

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque