Vendredi 20 septembre 2019

Patrizzi défie Antiquorum

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 septembre 2010 - 137 mots

GENÈVE - Osvaldo Patrizzi, fondateur et ancien patron de la maison de ventes genevoise Antiquorum, spécialisée dans les montres de collection, revient sur le devant de la scène.

Écarté de la direction d’Antiquorum par les nouveaux actionnaires japonais depuis août 2007, il vient d’annoncer la création d’une société de ventes horlogère concurrente, « Patrizzi & Co. Auctioneers ». Une vente inaugurale est programmée cet automne à Genève. À terme, Patrizzi prévoit d’ouvrir des salles de vente à New York et Hongkong, ainsi que des bureaux à Milan, Shanghaï et Londres. À ses côtés, on retrouve quelques vieux compagnons de route, tels : Mark Schumacher, ex-directeur général d’Antiquorum qui reprendra ce poste pour Patrizzi & Co. Auctioneers ; Leo Verhoeven, un cadre de Habsburg Holdings (actionnaire minoritaire d’Antiquorum), et Philip Poniz, un ancien expert en montres chez Antiquorum.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°279 du 11 avril 2008, avec le titre suivant : Patrizzi défie Antiquorum

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque