Lundi 16 septembre 2019

Patrimoine chinois

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 septembre 2010 - 116 mots

HONG-KONG - Le mécène chinois Stanley Ho a acheté de gré à gré au prix record de 69,1 millions de Hong Kong Dollars (HK$) (6,32 millions d’euros) une tête de cheval en bronze d’époque Qianlong provenant du Palais d’été, pour en faire don à l’État chinois.

Ce bronze devait faire partie de la vente « Lost Treasures » du 9 octobre à Hong-Kong chez Sotheby’s, sur une estimation de 60 millions HK$ (5,5 millions d’euros). Sur les douze bronzes du Palais d’été, sept sont localisés. Le tigre, le singe, le bœuf et le sanglier (don de Stanley Ho en 2003) appartiennent au Poly Museum de Pékin, le lapin et le rat à la collection Pierre Bergé.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°266 du 5 octobre 2007, avec le titre suivant : Patrimoine chinois

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque