Samedi 24 février 2018

Passions verniennes

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 15 avril 2009

Les 4 et 6 avril, deux ventes de livres et documents consacrés à Jules Verne se sont successivement déroulées à Drouot, sous les enchères de collectionneurs passionnés.

PARIS - Dispersée par la SVV Robert & Baille, la première partie d’une collection vernienne est partie à 500 000 euros. Seuls deux des 193 lots sont restés invendus. Un rare cartonnage spécial vert de l’Île mystérieuse (1875), réalisé en édition limitée par Auguste Souze, a atteint 82 350 euros, un record mondial pour un livre de Jules Verne. Ce record a été battu deux jours plus tard chez Auction Art (Pierre Cardin Rémy Le Fur & associés) par un autre exemplaire de L’Île mystérieuse (1875), publié aux éditions Hetzel et parti à 96 880 euros. Il s’agissait d’une reliure d’essai en pleine percaline rouge carmin, pour la première édition illustrée. In fine, Auction Art a cédé 100 % des 123 lots proposés pour 588 000 euros et enregistré deux autres prix records, l’un pour un cartonnage dit « à la Grenade », reliure d’essai estimée 6 000 euros et adjugée 27 850 euros, l’autre pour un cartonnage dit « aux fleurs de lys » (rouge), estimé 4 500 euros et envolé à 40 000 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°301 du 17 avril 2009, avec le titre suivant : Passions verniennes

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque