Pace et Wildenstein se séparent

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 avril 2010

NEW YORK - Les meilleures associations ont une fin. Le New York Times a révélé la séparation à l’amiable des deux entités Pace et Wildenstein, dix-sept ans après leur fusion.

« Il n’y avait pas de logique à continuer, a déclaré le patron de Pace, Arne Glimcher. Nous n’échangeons plus des clients de la même manière qu’avant. » D’après le quotidien, Pace a racheté à Wildenstein une partie de l’inventaire qu’ils avaient en commun, comprenant notamment des œuvres de Mark Rothko et Barnett Newman.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°323 du 16 avril 2010, avec le titre suivant : Pace et Wildenstein se séparent

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque