Mercredi 21 février 2018

Odiot aux Arts déco

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 janvier 2010

PARIS - Grâce à la loi mécénat du 1er août 2003, le Musée des arts décoratifs, à Paris, a pu acquérir, à la suite d’une négociation privée à Londres chez Sotheby’s, un ensemble de 176 dessins originaux de la célèbre maison d’orfèvrerie Odiot.

Ceux-ci, récemment redécouverts et reconnus d’intérêt patrimonial majeur, ont coûté 1,2 million d’euros. Le financement est assuré pour moitié sur les crédits du Fonds du patrimoine, pour moitié grâce au concours de deux entreprises mécènes. Les planches acquises ont été réalisées entre la fin du XVIIIe siècle et 1815 par les grands dessinateurs qui ont contribué à la renommée d’Odiot, dont le musée ne possédait à ce jour aucun dessin. Certains de ces dessins correspondent à des pièces d’orfèvrerie conservées au Musée des arts décoratifs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°316 du 8 janvier 2010, avec le titre suivant : Odiot aux Arts déco

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque