Lundi 10 décembre 2018

Nouveaux records pour des photographies

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 avril 2000 - 232 mots

Les ventes de photographies des 5 et 6 avril, organisées chez Christie’s et Sotheby’s à New York, ont enregistré plusieurs nouveaux records. Proposé chez Christie’s, le Terminal (1892) d’Alfred Stieglitz a été adjugé 215 000 dollars à un collectionneur américain et un marchand new-yorkais a emporté le Portrait de l’Éternel (1935) de Manuel Alvarez Bravo pour 127 000 dollars.

Le lendemain, chez Sotheby’s, un Nu d’Alvarez Bravo (reproduit ci-dessou) s’est envolé à 115 750 dollars, doublant son estimation haute. Un groupe de chercheurs d’or réalisé par Shaw & Johnson a été adjugé 181 750 dollars, contre une estimation de 30 000 dollars, et un daguerréotype anonyme montrant des mineurs au bord d’une rivière, 126 750 dollars, plus de dix fois son estimation haute ! Les œuvres de Paul Strand provenant de la collection 7-Eleven se sont très bien vendues, à l’image du portrait de Rebecca (1921) parti à 335 750 dollars (2,3 millions de francs), un record pour l’artiste en vente aux enchères. À Drouot, le 1er avril, dans une vente Tajan, Gustave Le Gray s’est à nouveau placé aux premières loges. Une Marine de 1856 a doublé son estimation basse à 160 000 francs, tandis qu’un album contenant 63 tirages de vues de villes allemandes et d’Europe de l’Est, réalisés par différents auteurs – dont G. Bötger, A. Groll ou H. Krone – quadruplait son estimation haute à 155 000 francs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°103 du 14 avril 2000, avec le titre suivant : Nouveaux records pour des photographies

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque