Samedi 15 décembre 2018

New York fête l’Asie

D’importantes transactions ont été conclues à l’IAAF

Le Journal des Arts

Le 28 avril 2000 - 641 mots

La cinquième édition de l’International Asian Art Fair (IAAF), qui s’est tenue du 24 au 29 mars au Seventh Regiment Armory à New York – et à laquelle aucun Français ne participait – a attiré quelque 14 000 visiteurs et de nombreux conservateurs de musées D’importantes transactions ont été conclues, portant sur des antiquités comme sur des créations contemporaines.

NEW YORK (de notre correspondante) - John Eskenazi a vendu une sculpture de Ganesh en bronze de la période Chola à un musée de la côte Est des États-Unis pour 600 000 dollars (4 millions de francs), ainsi qu’un nu khmer du XIe siècle (250 000 dollars) et un tigre stylisé en bronze réalisé par les tsiganes de l’Inde centrale (40 000 dollars). “Cette année j’ai vendu essentiellement à des New-Yorkais”, précise le marchand londonien. Gisèle Croës (Bruxelles) a remarqué la présence d’un grand nombre de conservateurs, dont ceux du Metropolitan Museum of Art et de l’Asia Society à New York, des Freer et Sackler Galleries à Washington, du Victoria & Albert Museum, et de musées de Boston, Brooklyn, Cleveland, Chicago, Birmingham. La galeriste a ainsi cédé à 1,5 million de dollars un encrier Han en faïence, en forme de tortue, à une fondation américaine. Pour sa part, Michael Goedhuis (Londres) a vendu dix-huit peintures de Fung Ming Chip, Yang Yanping et Zeng Shanqing entre 3 900 et 75 000 dollars. Il décrit ses acheteurs comme “la nouvelle vague de jeunes Asiatiques américains.” Il s’est également séparé d’une paire de fauteuils du XVIIIe siècle et de quatre bronzes japonais Art déco entre 15 000 et 30 000 dollars. Khalil Rizk (Chinese Porcelain Company, New York) a vendu une sélection de figurines en terre cuite de la dynastie des Qi du Nord, dont un bœuf peint en rouge (200 000 dollars), une paire de chameaux (175 000 dollars) et de chevaux, ainsi qu’un Bouddha thaï en bronze du XIIe siècle et un Bouddha vietnamien en bronze doré du VIe siècle, tous deux à plus de 700 000 francs. Dix-neuf des vingt-deux dessins à l’encre de l’artiste contemporain Liu Dan qu’il exposait ont trouvé acquéreur.

Une sculpture pré-khmère de Vishnou
Alexander Götz a vendu à un collectionneur américain une sculpture pré-khmère de Vishnou datant du VIIe siècle (495 000 dollars) et deux vases vietnamiens en bronze de la dynastie des Han (35 000 dollars pièce). De son côté, Robert Ellsworth (New York) a cédé, également à des clients américains, deux poignards en bronze de la fin de la période des Royaumes combattants (50 000 dollars pièce), un autre à 90 000 dollars, une aiguière à bec des Song du Nord, à tête de dragon en porcelaine (475 000 dollars), et une avec un couvercle (175 000 dollars).

La récente fermeture de son département d’Art asiatique n’a pas empêché la galerie londonienne Spink de conclure un certain nombre de transactions ; certaines portaient sur des objets décoratifs de l’Inde moghole des XVIIe et XVIIIe  siècles, notamment trois écrans en grès rouge. Le marchand de manuscrits londonien Sam Fogg s’est séparé d’une quarantaine de pièces, parmi lesquelles des miniatures indiennes des XVIIe et XVIIIe siècles. Il s’étonnait d’avoir vendu à un prix très élevé un rare manuscrit perse de poésie du XVIe siècle . “Ces œuvres étaient considérées comme trop ésotériques pour le marché américain”, explique-t-il.

Les objets tissés, des paniers aux textiles, ont rencontré un grand succès. Jacqueline Simcox (Londres) a vendu à 20 000 dollars une pièce de velours tigré, caractéristique de la dynastie mongole chinoise (1276-1368), ainsi que six pièces, du XVIe au XVIIIe siècle, de 8 500 à 30 000 dollars. Enfin, la Tai Gallery/Textile Arts (Santa Fe) a trouvé preneur pour cinquante corbeilles et textiles de différentes époques, dont un sarassa teint et peint du XVIIe siècle, un vêtement fabriqué en Inde mais trouvé en Indonésie, à plus de 36 000 dollars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°104 du 28 avril 2000, avec le titre suivant : New York fête l’Asie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque