Vendredi 14 décembre 2018

Michel Macréau - En galerie

Galerie Alain Margaron – Paris-3e Jusqu’au 27 juin 2015

Par Florence Dauly · L'ŒIL

Le 13 mai 2015 - 141 mots

Pour commémorer les 20 ans de la disparition de Michel Macréau, la Galerie Alain Margaron présente une sélection de ses œuvres de 1958 à 1975.

L’occasion de découvrir ou de redécouvrir trente-cinq peintures et quinze dessins de cet artiste qui s’est fait connaître dans les années 1960 par ses créations à mi-chemin entre art brut et figuration narrative. Les œuvres sont également reproduites dans un livre Michel Macréau et son marchand publié pour l’exposition, l’occasion de revenir sur les relations entre Michel Macréau et Alain Margaron depuis vingt ans. À noter, un très bel Ève et Adam de 1965 dans les tons bruns, qui regarde autant du côté de la planéité de l’art pariétal que du signe propre au graffiti. Les prix oscillent entre 4 000 euros, pour les dessins de petits formats, et 130 000 euros, pour les grandes peintures.

« Michel Macréau – Les choix de la galerie, Œuvres de 1958 à 1975 », Galerie Alain Margaron, 5, rue du Perche, Paris-3e, galerieamargaron.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°680 du 1 juin 2015, avec le titre suivant : Michel Macréau - En galerie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque