Vendredi 14 décembre 2018

Artcurial

Menu éclectique

L’art contemporain iranien effervescent et les photographies de la collection Guerlain sont au programme d’Artcurial, durant la FIAC

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 13 octobre 2009 - 536 mots

PARIS - À défaut d’une grande vente d’art contemporain repoussée à décembre, Artcurial a choisi le contexte de la FIAC (Foire internationale d’art contemporain) pour inaugurer, le 24 octobre, une vente dédiée à l’art contemporain iranien et arabe, l’une des spécialités émergentes sur le marché de l’art mondial.

Pour cette première, la maison de ventes présentera une petite partie de la collection Laal, de Fereydoun Ave, « célèbre précurseur qui collectionne les artistes iraniens depuis quarante ans et a contribué au lancement de plusieurs artistes, tel Farhad Moshiri », selon l’expert Olivier Berman. Une trentaine d’œuvres seront à saisir à des prix très raisonnables, au profit de l’Association d’étude mondiale de zoroastrisme. À côté de pièces d’artistes reconnus, à l’instar de Charles Hossein Zenderoudi, Farhad Moshiri, Rafael Mahdavi ou encore Reza Derakshani, dans une fourchette de 8 000 à 90 000 euros, la collection Laal proposera le travail de jeunes artistes iraniens prometteurs, notamment deux photographies couleurs de Ramin Haerizadeh, estimées 1 500 euros chacune, et deux gouaches de Rokni Haerizadeh, estimées 4 000 euros pièce. Les deux frères ont récemment été exposés à la Saatchi Gallery à Londres et à la galerie Thaddaeus Ropac à Paris. Passons sur la collection kitsch de vingt et un chevaux customisés par des artistes iraniens à la demande du collectionneur Amir Homayoun Sadri, à l’occasion de l’ouverture de l’hippodrome de Téhéran en 2006, et estimés de 5 000 à 30 000 euros pièce selon la notoriété des artistes. La dernière partie de la vente, soit 60 lots de diverses provenances, offre de bonnes surprises : Hameh (2008), peinture calligraphique de Mohamad Ehsaie, estimée 80 000 euros ; une grande Composition de 1976 de Zenderoudi, estimée 80 000 euros ; ou encore Standing Heech (2007), sculpture en bronze de Parviz Tanavoli, estimée 40 000 euros.

Collection coups de cœur
Cette vente sera suivie de la collection Florence et Daniel Guerlain de photographies contemporaines, « plus sentie que construite, faite de coups de cœur », estime Martin Guesnet, directeur du département Art contemporain chez Artcurial. Parmi les tirages les plus importants, figurent Plug-in City Eiffel (2000) d’Alain Bublex, estimé 10 000 euros, et Spirit 2e version (1999) de Jim Dine, estimé 15 000 euros. Pour 1 500 à 3 000 euros, de nombreux choix se présentent aux amateurs : un portrait de Jean-Baptiste Huynh ou de Valérie Belin ; Wedding 3 (1993) de Gotscho ou encore Spine IV (2006) de Javier Perez. Pour cette vente Guerlain à 400 000 euros, Artcurial teste un nouveau concept de catalogue, au format du Journal des Arts, deux fois moins coûteux à réaliser qu’un catalogue classique et donc deux fois plus diffusé (tiré à 8 000 exemplaires) dans plusieurs lieux branchés de la capitale.

ART MODERNE ET CONTEMPORAIN ARABE ET IRANIEN, vente le 24 octobre à l’hôtel Dassault, Artcurial, 7, rond-point des Champs-Élysées, 75008 Paris, tél. 01 42 99 20 20, exposition publique : les 21, 22 et 23 octobre 11h-20h, le 24 octobre 11h-13h, www.artcurial.com

COLLECTION FLORENCE ET DANIEL GUERLAIN, vente le 24 octobre à l’hôtel Dassault, Artcurial, 7, rond-point des Champs-Élysées, 75008 Paris, tél. 01 42 99 20 20, exposition publique : les 21, 22 et 23 octobre 11h-20h, le 24 octobre 11h-15h30, www.artcurial.com

ART CONTEMPORAIN
Expert : Olivier Berman
Estimation : 1,1 million d’euros
Nombre de lots : 118

COLLECTION GUERLAIN
Expert : Martin Guesnet
Estimation : 400 000 euros
Nombre de lots : 92

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°311 du 16 octobre 2009, avec le titre suivant : Menu éclectique

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque