Mary à tout prix

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 30 juin 2009

Christie’s dispersera la collection du sculpteur américain Mary Callery (1903-1977), le 2 juillet à Paris.

PARIS - Cet ensemble compte une soixantaine d’œuvres d’artistes qu’elle a côtoyés. Les estimations démarrent à 200 euros pour des lithographies et montent jusqu’à 400 000 euros pour L’Horloge (1924), bois peint de Hans Arp, pour une grande toile à l’acrylique et au crayon (vers 1967) de Frank Stella et pour une composition de 1959 signée Zao Wou-Ki.

Rens. 01 40 76 85 85, www.christies.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°306 du 26 juin 2009, avec le titre suivant : Mary à tout prix

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque