Dimanche 16 décembre 2018

Martin Vaughn-James, à la recherche du temps passé

Par Marie Maertens · L'ŒIL

Le 1 mai 2005 - 265 mots

Pour sa première exposition personnelle à la galerie Meyer Le Bihan, l’Anglais Martin Vaughn-James présente une trentaine de toiles inédites. Il y développe de nombreuses visions inspirées de son enfance londonienne de l’après-guerre. On y voit des femmes chapeautées, des voitures d’époque ou encore les baraques en tôle construites afin de faire face à la crise du logement. « Tout le monde parlait de la guerre, de l’avant-guerre, mais je n’en découvrais que les restes, l’énigme sans comprendre la catastrophe. » On devine ensuite, à travers les paquebots, les valises et les cartes, de longs voyages. Celui entrepris par sa famille alors qu’il a quatorze ans, en direction de l’Australie, avant l’escale du Canada. Les œuvres de Martin Vaughn-James, à dominante ocre, cumulent des images très précises, semblables à des photographies, mais dessinées par l’artiste, et apposées sur des fonds quasi-abstraits, extrêmement travaillés. Des papiers marouflés accueillent du pastel sec et autres mixtures, avant d’être recouverts de crayon et d’acrylique. L’artiste peint assis, lentement et minutieusement, au plus près de sa toile. Il représente de nombreux personnages à têtes coupées, en référence aux instantanés de famille souvent mal cadrés. Si son enfance a été le point de départ de l’œuvre, il constate à présent que ces images renvoient à la mémoire collective. Et contrairement aux apparences, il se défend d’être nostalgique, mais plutôt proustien. Il s’intéresse au temps qui passe, suggérant finalement que le passé, dans son quotidien, n’est pas si différent du présent.

« Martin Vaughn-James », PARIS, galerie Meher Le Bihan, 108 rue Vieille du Temple, IIIe, tél. 01 42 71 81 16, 12 mai-2 juillet.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°569 du 1 mai 2005, avec le titre suivant : Martin Vaughn-James, à la recherche du temps passé

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque