Man Ray inédit

Un Polaroid de 1963 mis en vente

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 5 décembre 2008

Alors que Man Ray fait l’actualité, tant par l’exposition présentée au Grand Palais que par le scandale déclenché par de faux tirages vendus à un collectionneur, deux “inédits�? sont mis aux enchères lors d’une vente de photographie.

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE. Le 8 juin, l’étude Loiseau-Schmitz-Digard, assistée de l’expert Viviane Esders, propose, à l’hôtel des ventes de Saint-Germain-en-Laye, deux inédits de Man Ray : un Polaroid de 1963, Portait de Juliet en maillot de bain à Hollywood, l’une de ses premières photographies en couleur (40-50 000 francs), et le Portrait d’Hanina, de 1956 (20-25 000 francs). Également dans la section XXe siècle, deux vues de Paris prises par Atget (5-6 000 francs), deux images de Brassaï datant des années cinquante, Versailles et Chartres (4-5 000 francs), et un important portfolio de 12 photographies originales de William Klein (35-40 000 francs).La collection du cinéaste Marc Allégret constituera l’autre point fort de la vente : des photographies érotiques de comédiennes et d’artistes de 1880 à 1930, ainsi qu’un ensemble consacré aux actrices et acteurs du cinéma français – Brigitte Bardot, Michèle Morgan, Gérard Philippe ou Robert Hirsch.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°61 du 22 mai 1998, avec le titre suivant : Man Ray inédit

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque