Dimanche 26 janvier 2020

Magnifique Tony Oursler

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 février 2011 - 99 mots

PARIS - De Tony Oursler, on connaît ses Talking Heads, visages difformes dévidant un monologue aux accents agressifs, ou ses yeux monstrueux observant le spectateur avec la hargne du cyclope.

Mais l’exposition organisée par la galerie JGM, à Paris, a le mérite de présenter d’autres facettes moins rebattues, notamment son rapport au théâtre, mais aussi sa série récente Peak traitant des relations malsaines entre l’homme et l’image virtuelle. Les installations d’Oursler créent d’ailleurs un malaise esthétique proche des films de David Lynch.

Galerie JGM,

79, rue du Temple, 75003 Paris, tél. 01 43 26 12 05, www.jgmgalerie.com. Jusqu’au 5 mars

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°341 du 18 février 2011, avec le titre suivant : Magnifique Tony Oursler

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque