Dimanche 25 février 2018

Lorenzo Rudolf quitte Bologna Fiere pour s’associer avec Luxrule

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 21 janvier 2009

Lorenzo Rudolf a mis fin à son contrat avec Bologna Fiere, organisateur de la foire ShContemporary (Shanghaï), pour rejoindre en qualité de consultant le groupe Luxrule, propriétaire d’Art Paris et d’Art Paris Abou Dhabi.

PARIS - Lorenzo Rudolf sera chargé de diriger les stratégies de développement international du groupe présidé par Patrick Lecêtre. « Nous fonderons une nouvelle compagnie au moment où nous lancerons un nouveau projet dans les pays émergents. Caroline Clough-Lacoste travaillera avec moi tandis qu’Henri Jobbé-Duval continuera à s’occuper d’Art Paris », précise l’intéressé. Celui-ci espère annoncer le nouveau projet de salon cet été, pour une organisation en 2010 ou 2011. « On travaille sur trois places », confie-t-il. Pour ce qui est de ShContemporary, dont il était le directeur, Rudolf estime que le salon devrait passer son tour cette année. « En Chine, il y a deux choses distinctes. Sur le plan économique, le pays sera l’un des premiers à redémarrer. Mais le marché de l’art y est jeune est faible, précise-
t-il. Il faut recommencer sur une toute nouvelle base car les artistes ont perdu l’avantage de la marque “art contemporain chinois”. Être seulement chinois ne suffit plus. » Quid des clauses de non-concurrence avec Bologna Fiere ? « Ce sont des détails, on trouvera des solutions, je ne suis pas en guerre avec les Italiens », réplique Rudolf.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°295 du 23 janvier 2009, avec le titre suivant : Lorenzo Rudolf quitte Bologna Fiere pour s’associer avec Luxrule

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque