L’or des Alexander

Le Journal des Arts

Le 28 mai 1999

Vendue à New York chez Christie’s le 30 avril , la collection Alexander de mobilier français XVIIIe a réalisé un produit total de 27,5 millions de dollars (168 millions de francs) avec 98 % des lots vendus.

NEW YORK (de notre correspondante) - Les meubles et objets d’art rassemblés par Martin et Pauline Alexander au cours des trente dernières années avaient été acquis auprès de marchands européens, tels Alexander et Berendt à Londres, Kugel, Étienne Levy et François-Gérard Seligman à Paris. Le couple était extrêmement discret sur ces œuvres conservées dans leur maison du New Jersey. Leur collection était particulièrement riche en objets décoratifs rehaussés de bronzes dorés qui s’intégrent très facilement dans un intérieur contemporain. Les estimations raisonnables ansi que la fraîcheur et la qualité du mobilier ont mobilisé les acheteurs de la salle de vente new-yorkaise, en particulier lors de la présentation des petites pièces. Une charmante table à écrire estampillée Montigny a été adjugée 189 000 dollars (1,1 million de francs), contre une estimation de 60-80 000 dollars. Il s’agissait d’une pièce ravissante, mais une table identique du même ébéniste s’était vendue 82 000 dollars chez Sotheby’s la même semaine.

Le Getty Museum a enlevé le lot principal – quatre appliques en bronze doré livrées à Marie-Antoinette en 1781 pour le Cabinet intérieur de la Reine à Versailles – qui a quadruplé son estimation pour atteindre 1,8 million de dollars. Représentatif du goût remarquable des Alexander, le piédestal attribué à Charles Cressent (reproduit ci-contre) et doté de magnifiques bronzes dorés aux armes de Charles Albert, Électeur de Bavière, a été adjugé 1,04 million de dollars, contre une estimation de 250-350 000 dollars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°84 du 28 mai 1999, avec le titre suivant : L’or des Alexander

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque