Dimanche 17 février 2019

Londres plébiscite le mobilier anglais

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 septembre 1996 - 305 mots

La qualité du mobilier et des objets d’art mis en vente à Londres les 3, 4 et 5 juillet, grâce aux dispersions des collections Bute et du British Rail Pension Fund, est à l’origine de résultats très positifs pour Sotheby’s et Christie’s. Le Musée du Louvre a acquis deux grands médaillons en bronze commandés au XVIIe siècle pour la place des Victoires.

LONDRES. Les ventes de juillet ont vu la dispersion d’objets hors du commun, tels ceux de la collection du marquis de Bute ou encore du British Rail Pension Fund (Fonds de retraite des Chemins de fer britanniques), constituée avec beaucoup de discernement entre 1975 et 1980. Ainsi, le 4 juillet chez Sotheby’s, deux médaillons en bronze de Jean Arnould, fondus par Pierre Le Nègre vers 1685, ont été achetés 661 500 livres chacun par le marchand Manfredi della Gherardesca pour le compte du Musée du Louvre. Provenant tous deux de la collection du British Rail Pension Fund, le premier représente Louis XIV recevant l’ambassade du Siam (estimation 200 000-300 000 livres), l’autre Louis XIV et Vauban au siège de Maastricht (estimation 150 000-200 000 livres). Ces médaillons de 78,8 cm de diamètre avaient été commandés pour être suspendus aux lanternes de la place des Victoires. Six autres exemplaires sont déjà conservés au Louvre.

D’une manière générale, les acheteurs n’ont pas hésité devant des prix justifiés par l’intérêt et le bon état des pièces. Les vacations ont confirmé la demande croissante pour le mobilier an­glais, notamment en acajou sculpté. Chez Christie’s, la moitié de la dizaine de meubles à avoir dépassé les 100 000 livres a même été créée en Grande-Bretagne. Outre l’accueil favorable désormais réservé au mobilier anglais de qualité, plusieurs objets d’art ont atteint des prix inespérés, démontrant une fois de plus combien les pièces rares, à l’origine bien attestée, sont appréciées.

 

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°28 du 1 septembre 1996, avec le titre suivant : Londres plébiscite le mobilier anglais

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque