Samedi 7 décembre 2019

London Art Fair passe le cap

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 mars 2005 - 118 mots

LONDRES - La London Art Fair s’est fait voler la vedette à Londres sur son terrain de l’art contemporain depuis la création, il y a deux ans, de Frieze Art Fair. Délaissée par de nombreux marchands renommés, la foire d’Islington a finalement réussi à passer le cap, en se repositionnant cette année sur le créneau de l’art moderne britannique. Adrian Sassoon, Peter Nahum, Ingleby Gallery, James Hyman et Sarah Myerscough ont pris la place de White Cube, Hales Gallery et Bernard Jacobsen, et proposaient des œuvres signées Keith Vaughan, Stephen Conroy, Walter Richard Sickert, Graham Sutherland, Barbara Hepworth ou William Scott. Sur le plan commercial, le succès était au rendez-vous et les marchands ont été dans l’ensemble agréablement surpris.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°210 du 4 mars 2005, avec le titre suivant : London Art Fair passe le cap

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque