Dimanche 22 septembre 2019

L’incongru narratif

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2010 - 98 mots

NEW YORK - Un matelas à l’apparence peu ragoûtante sur lequel poussent des plantes, des chaussures de sport en lévitation, une salle où les restes trash d’une fête dessinent de loin un portrait…

Avec ses objets aussi incongrus qu’attractifs, Richard Hughes réalise une très belle exposition à la galerie Anton Kern, à New York. Faite de multiples collusions d’images, d’effets et de sens, la sculpture du Britannique développe une imagerie brute, sincère et parfois inquiétante, au fort contenu narratif  et poétique.

Anton Kern Gallery, 532 West 20th Street, New York, tél. 1 212 367 9663. Jusqu’au 12 janvier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°271 du 14 décembre 2007, avec le titre suivant : L’incongru narratif

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque