Mercredi 28 octobre 2020

L’histoire d’Antoine Aguilar

Par Pauline Vidal · Le Journal des Arts

Le 11 février 2015 - 67 mots

PARIS - Pour sa deuxième exposition à la galerie Éric Hussenot, Antoine Aguilar, admirateur de James Turrell, plonge le spectateur dans la couleur. Au tapis de confettis aux couleurs vibrantes jonchant le sol répondent trois pastels à la manière pointilliste d’un Signac. Une référence historique qui en rencontre une autre, à travers cette pierre ancestrale reconstituée et plusieurs dessins, qui sont comme autant de strates temporelles superposées.

Antoine Aguilar, « Mia Istoria », jusqu’au 3 mars, Galerie Éric Hussenot, 5 bis, rue des Haudriettes, 75003 Paris, www.galeriehussenot.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°429 du 13 février 2015, avec le titre suivant : L’histoire d’Antoine Aguilar

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque