Design

L’esprit novateur des Trente Glorieuses

Le Journal des Arts

Le 17 février 2006

Coup de projecteur sur les designers français oubliés de la période 1945 à 1975
à travers une vente de meubles choisis chez Tajan.

PARIS - Les trente années de création mobilière française d’après guerre, tel est l’angle thématique que la maison Tajan a choisi de défendre pour sa première vacation de design de l’année, le 28 février. L’idée est partie d’une cinquantaine de lots de meubles, dessins et maquettes de René-Jean Caillette (1919-2004) léguée aux petits frères des Pauvres, lesquels en ont confié la dispersion à la maison de ventes. Le défi de Tajan était de mettre en lumière l’œuvre de ce créateur un peu tombé dans l’oubli. L’occasion pour l’expert Jean-Jacques Wattel de participer à la redécouverte de « l’esprit novateur et de la pertinence de la création de mobilier français pendant les Trente Glorieuses 1945-1975 ». Pour rédiger un catalogue bien documenté, il s’est fait aider des marchands Patrick Favardin, spécialiste du mobilier 1950, et Stéphane Danant, avec pour domaine de prédilection les années 1960-1970. Est-ce à dire que la vente sera complétée par les lots venant du commerce ? « Pas seulement. Mais cela n’a pas vraiment d’importance, car les prix sont modiques. » Pour ne pas faire de l’ombre aux designers mal connus et dont la cote n’est pas encore établie, la place réservée aux stars de l’époque, tels Prouvé et Perriand, a été volontairement minimisée. « Je sais pertinemment que le résultat financier ne sera pas pharaonique, lance Jean-Jacques Wattel. Mais nous avons voulu expliquer la genèse des choses à travers un ensemble de prototypes et de meubles édités en petites séries. »
Les pièces de Caillette constituent le noyau dur de la vacation, à l’instar d’un canapé biplace, dont l’assise est une coque de trois larges bandeaux en stratifié thermoformé laqué blanc habillée de trois
coussins de cuir fauve, estimé 4 000 euros. Figurent également une bibliothèque « open space » composée de sept étagères et de dix-huit modules en contreplaqué moulé laqué blanc, estimée 1 500 euros, ou encore un lustre modèle Lixi en métal avec un fût central cylindrique sur lequel sont bagués des arcs de cercle mobiles (deux rangées de dix bras) formant bobèches aux extrémités, estimé 1 200 euros. Autour de Caillette, la vente réunit un ensemble d’une trentaine de pièces de mobilier de Jacques Dumond (1906-1988) provenant d’un hôtel particulier. Le lot le plus spectaculaire est un élégant meuble de rangement formé de trois grands caissons séparés en frêne et placage de merisier reposant sur une base de bois gainé de travertin, estimé 10 000 euros.

Laverrière et Motte
Une jolie bibliothèque en acajou et placage d’acajou de Janette Laverrière (née en 1909) est quant à elle estimée 10 000 euros. Pouvant se présenter tant en angle qu’en linéaire, elle se compose de sept montants fuselés percés d’orifices bordés de laiton et est agrémentée d’étagères modulables et réglables ainsi que de quatre caissons. Notons des pièces de Joseph-André Motte (né en 1925), tel un fauteuil Catherine de 1952 (Rougier éditeur) avec sa coque circulaire en moelle de rotin tressé et son piétement métallique tubulaire laqué noir, estimé 5 000 euros. Du même auteur, une rare paire de fauteuils tripodes de 1949, à rotule métallique centrale et assise en rotin tressé à deux ouvertures latérales, est estimée 6 000 euros, et sera proposée aux côtés de créations signées Gariche, Paulin ou Tallon.

DESIGN « FONCTIONNALISME ET MODERNITÉ EN FRANCE, 1945-1975 »

Vente le 28 février, Espace Tajan, 37, rue des Mathurins, 75008 Paris, SVV Tajan, tél. 01 53 30 30 30 ; exposition jusqu’au 27 février 10h-18h (sauf week-ends), www.tajan.com

DESIGN

- Expert : Jean-Jacques Wattel assisté de Patrick Favardin et Stéphane Danant - Nombre de lots : 314 - Estimation totale : 680 000 euros

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°231 du 17 février 2006, avec le titre suivant : L’esprit novateur des Trente Glorieuses

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque