Samedi 5 décembre 2020

Les tableaux XIXe à l’honneur

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 juillet 2006 - 192 mots

PARIS - Raréfaction des tableaux anciens de qualité oblige, les vacations parisiennes n’ont pas décollé en juin.

54 % des lots ont trouvé preneurs chez Sotheby’s le 19 juin, 55 % chez Tajan, dont la vente du 22 juin a tout de même été illuminée par une Vue de Venise de Francesco Guardi. Celle-ci a été achetée par le marchand londonien Jean-Luc Baroni pour 2,87 millions d’euros. Les tableaux XIXe ont tiré leur épingle du jeu. Chez Tajan, 75 % d’entre eux ont été acquis tandis que, chez Sotheby’s, la meilleure enchère est revenue à une Vue du vieux port à Marseille peinte en 1894 par Joseph Garibaldi, adjugée au prix record de 208 000 euros (4 fois l’estimation). Le score a été meilleur chez Christie’s avec 81 % de lots vendus sur l’ensemble de la vente du 22 juin. Les tableaux XIXe ont réalisé les plus gros prix, à commencer par le Portrait de Jean-Pierre Delahaye, de David, emporté à 2,14 millions d’euros par le courtier Étienne Bréton pour le Los Angeles County Museum, suivi d’une toile de Chassériau, Diane surprise par Actéon, adjugée 538 400 euros à un marchand européen.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°241 du 7 juillet 2006, avec le titre suivant : Les tableaux XIXe à l’honneur

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque