Dimanche 9 décembre 2018

Les « statements » d’ArtBrussels

Le Journal des Arts

Le 13 avril 2001 - 453 mots

ArtBrussels, la foire d’art contemporain belge, se tiendra du 20 au 24 avril au parc des expositions du Heysel. Suivant l’exemple de la Foire de Bâle, elle dédiera cette année une partie de ses espaces à des « one man shows » de très jeunes artistes.

BRUXELLES - La manifestation, l’une des plus vieilles d’Europe dans le domaine de l’art contemporain, a été créée en 1968 sous le nom de “Foire d’art actuel”, et ce grâce aux efforts conjoints de quelques galeristes belges importants. Biennale jusqu’en 1997, elle est devenue annuelle depuis sa reprise par la société Artexis, dirigée par Éric Everard. La fréquentation en très forte hausse (21 000 visiteurs en 2000 contre 10 000 en 1997) est signe de la santé de ce salon qui accueille 140 galeries belges et internationales. Pour marquer son désir d’ouverture et de mise en exergue de l’art le plus actuel, ArtBrussels propose cette année une nouvelle zone intitulée “Exciting”. Conçue sur le même principe que “Statements” à la Foire de Bâle, celle-ci sera réservée à des “one man shows” uniquement consacrés à de très jeunes artistes pour la plupart peu connus, ayant entamé leur carrière il y a moins de dix ans. Expérimentation, nouvelles technologies, installations, multimédias y seront donc les maîtres mots. Parmi les vingt exposants de cette section figurent les Belges Nadja Vilenne, Annie Gentil et Sabine Watchers, ainsi que le Français Gilles Peyroulet. Les jeunes galeries seront également présentes dans l’espace “Young Galleries” qui, comme le précédent, sera sans doute l’occasion de découvertes. Stella Lohaus et Christian Drantmann y représenteront les galeries belges. L’année 2001 voit également l’arrivée de nouveaux participants dont les galeries Hauser & Wirth (Zürich), Patrick Painter (Santa Monica), L.A. Galerie (Francfort), Anne de Villepoix (Paris) et Thaddaeus Ropac (Paris). Daniel Templon (Paris), qui avait interrompu sa participation, a décidé de revenir cette année. La présence de ces grands marchands ne peut-être que de bon augure. Les galeries de France, Liliane et Michel Durand-Dessert (Paris) ainsi que Buchmann (Suisse) appartiennent, eux, au cercle des fidèles. La plupart des galeries belges importantes (Hufkens, Dorothée De Pauw, Micheline Szwajcer, Damasquine & Aeroplastics, Keitelman, Brachot, Baronian, Velge & Noirhomme, Rodolphe Janssen, Fortlaan 17...) seront bien sûr de la partie pour cet événement qui n’a pas son pareil en Belgique. Cette foire à taille humaine permet à un public de collectionneurs de trouver des pièces dans une gamme de prix qui reste abordable.

- ARTBRUSSELS CONTEMPORARY ART FAIR, du 20 au 24 avril. Palais 3 et 4 du Heysel, place de Belgique, 1020 Bruxelles. Tél. : 32 2 402 36 66. Tlj 12h-20h, sauf le 24 avril de 12h-18h ; nocturne le 23 avril, jusqu’à 22h. Entrée : 350 FB (env. 55 F).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°125 du 13 avril 2001, avec le titre suivant : Les « statements » d’ArtBrussels

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque