Les précieuses chinoiseries de Chiffrevast

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 1 octobre 2006

Bâti en 1618, le château de Chiffrevast (Manche) renferme un ensemble très varié, digne d’une grande demeure française : meubles, tableaux, sculptures et objets d’art par centaines et, aujourd’hui tous à vendre.
Mais son plus grand trésor reste trois tapisseries du début du XVIIIe siècle, issues de la
célèbre tenture de « L’Histoire de l’Empereur de Chine » et conservées dans un état de fraîcheur remarquable.
Tissée pour la première fois à la Manufacture royale de Beauvais au XVIIe siècle, cette série de dix tapisseries illustre une Chine née de l’imagination de trois artistes, dans un contexte général d’engouement pour l’Extrême-Orient. Elle évoque les épisodes de la vie de la cour de l’Empereur de Chine Shunzhi qui régna de 1643 à 1661, puis ceux de la cour de Kangxi qui lui succéda jusqu’en 1721. Sa réalisation faisait suite à la visite en grande pompe, à la cour de Louis XIV, des ambassadeurs envoyés en 1684 par Phra Narai, roi du Siam.
L’Audience du Prince, estimée 200 000 euros, est la plus célèbre d’entre elles. Les musées du Louvre et de Compiègne en conservent un exemplaire. On y voit l’empereur trônant sur une estrade recouverte d’un riche tapis, sous un baldaquin à arcatures dans un paysage de fantaisie. Des courtisans se prosternent et l’impératrice arrive sur un char. Des animaux exotiques peuplent la scène.

Vente du mobilier du château de Chiffrevast, le 23 octobre à Drouot, 9, rue Drouot, Paris IXe, Maison de ventes aux enchères Beaussant-Lefèvre, tél. 01 47 70 40 00.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°584 du 1 octobre 2006, avec le titre suivant : Les précieuses chinoiseries de Chiffrevast

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque