Jeudi 19 septembre 2019

Les papiers colorés de La Rocha

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 octobre 2006 - 195 mots

PARIS - Marie Watteau nous invite à découvrir un ensemble de 50 œuvres sur papier de l’artiste d’origine espagnole Luis Eduardo de La Rocha.

« Les dessins, éxécutés entre 1910 et 1920, appartiennent à la période dite symboliste de l’artiste. Utilisation de papiers colorés (violets, bleus, noirs), simplicité de la technique (crayon noir, rehauts de blanc), composition épurée et sinuosité des lignes imprègnent ces œuvres d’un certain mysticisme, explique la galeriste. La nature y est davantage conçue comme une vision mentale que comme une réalité descriptive. » Après avoir fait ses études à l’école des beaux-arts de Madrid où il est né en 1888, Luis Eduardo de La Rocha s’établit en France en 1910. Dans les années 1920, il expose des portraits, des nus et des paysages dans les principaux salons d’artistes modernes, à l’Exposition internationale des arts décoratifs en 1925 et à l’Exposition universelle de 1937. Il participe aussi à diverses manifestations à Madrid et Barcelone. Parallèlement, il se fait connaître par ses illustrations, ses projets de décors et costumes de théâtre. Ses œuvres sont à saisir à la galerie Marie Watteau dans une fourchette de prix allant de 500 à 2 500 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°244 du 6 octobre 2006, avec le titre suivant : Les papiers colorés de La Rocha

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque