Vendredi 22 février 2019

Les foires s’associent

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 1 juillet 1996 - 226 mots

Le 11 juin 1996 a été créé à Bâle l’Icafa, l’International Contem­porary Art Fairs Association (Association internationale des salons d’art contemporain).

Cette association, dont l’initiative revient au galeriste Marwan Hoss, regroupe pour l’instant cinq foires : l’Arco de Madrid, l’Art de Bâle, l’Art Cologne, l’Art Chicago et la Fiac de Paris. Lorenzo A. Rudolf, directeur de la foire de Bâle, a été élu président de l’Icafa, tandis que Marwan Hoss (Fiac) et Thomas P. Blackman (Art Chicago) étaient élus vice-présidents.

Le but de l’association est de renforcer la crédibilité des foires d’art contemporain. Elle entend garantir aux galeries et aux collectionneurs le respect par les foires membres de l’Icafa de certaines règles. Parmi ces principes, définis dans une charte :

Aucune galerie ne peut être exclue d’une foire en raison de sa provenance ; les foires membres de l’Icafa n’accueillent que des galeries disposant de leurs propres locaux et organisant au moins trois expositions par an (des exceptions sont permises mais limitées à 3 %) ; les associations, les groupements et les maisons de ventes aux enchères ne sont pas admises ; les galeries admises doivent se conformer à leurs propres règles corporatives ; enfin, sauf exception, l’admission à ses salons doit être décidée par un comité composé de galeristes.

L’Icafa entend, dans les mois qui viennent, accueillir en son sein d’autres foires respectant ces critères.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°27 du 1 juillet 1996, avec le titre suivant : Les foires s’associent

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque