Les Brèves : Le salon d’Antibes, Le XVIe salon Eurantica, Un tableau d’Angel Zarraga...

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 26 octobre 2009

Le salon d’Antibes célèbre son 25e anniversaire à la fin de ce mois. Il accueillera 200 exposants environ sur 10 000 m2. L’entrée du salon évoquera la venue de François Ier à Antibes en 1538. L’antiquaire parisien Yves Mikaeloff fait appel au paysagiste Jean Mus pour réaliser un jardin. Le galeriste niçois Jean Ferrero présentera des "curiosa", des aquarelles de la fin du XIXe siècle. Parallèlement, sont organisés le Salon des métiers d’art au Chantier naval Opéra (mêmes dates), et le 1er Salon du livre ancien, au Pavillon du 8 mai, les 29, 30 et 31 mars.
XXVe Salon d’Antiquités-Brocante du Vieil Antibes, du 29 mars au 13 avril, Port Vauban, tlj 10h30-19h30 (14h-19h30 le 29 mars).

Le XVIe salon Eurantica réunira 170 antiquaires belges et étrangers. On notera la présen­ce de Musical Art (Gand), spécialisé dans les instruments, de la maison Macaux (Bruxelles) pour les amateurs d’Art nouveau viennois, ou encore des établissements Ruetz (Munich) et Tamin (France) pour les estampes. Une vingtaine de galeristes sont également annoncés, parmi lesquels la galerie Gombert (Paris), la galerie des Flandres (Knokke), ou encore la maison Devaux (Bruxelles).
Eurantica, Brussels Antiques Fair, du 22 au 31 mars. Parc des expositions de Bruxelles, Palais 1. En semaine, 14h-20h, week-end et jours fériés, 11h-20h.

Un tableau d’Angel Zarraga, Le jeune footballeur, 1926, estimé entre 15 000 et 20 000 francs, a été adjugé 125 000 francs le 20 janvier par Me Jacques Tajan. Le panier de provisions, entrecôte et gousses d’ail, de Jean Fautrier, a trouvé preneur à 60 000 francs. La Maternité ou Mère et l’enfant, un bronze de Pierre-Auguste Renoir et Richard Guino, exécuté en 1916, estimé à 60 000 à 80 000 francs, s’est vendue 70 000 francs.

Près de 3 millions de francs ont été obtenus lors de la vente organisée par l’Étude Delorme et Fraysse le 29 janvier. Une huile, Les joies de l’hiver, de l’école française du XVIIe siècle, estimée 8 000 francs, est partie à 22 000 francs et une vue de Santa Maria della Salute, attribuée à Giacomo Guardi, a été achetée 65 000 francs.

La Galerie Koller organise quatre ventes à Zurich au mois de mars. Le 19 mars, la maison de vente dispersera un ensemble de mobilier Renaissance, Baroque, Régence et Louis XV, Néoclassique et Empire. Une partie de l’inventaire de la villa "Le Pergole" à Castagnola, rachetée à la famille von Husen par l’entrepreneur Karl Schmitz-Scholl, ainsi que des objets d’art provenant des collections du roi Frédéric-Guillaume IV et des princes Sayn-Wittgenstein-Hohenstein feront partie des fleurons de la vente. Des peintures et dessins de maîtres anciens seront dispersés le 20 mars, dont une Madone à l’enfant dans une couronne de fleurs, par Jan Brueghel le Jeune et Adrian van Stalbemt (est. 100 000 à 140 000 francs suisses), une Nature morte de Balthasar van der Ast (même est.), un Portrait d’un noble génois, par Van Dyck (est. 125 000 à 150 000 francs suisses), et une Étude de dix poussins de Melchior de Hondecoeter (même est.). Des bijoux, montres-bracelets et objets d’art Art déco et Jugendstil seront mis en vente le 21 mars, tandis qu’une vente de varia (meubles, tableaux, artisanat) sera organisée les 25 et 26 mars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°34 du 1 mars 1997, avec le titre suivant : Les Brèves : Le salon d’Antibes, Le XVIe salon Eurantica, Un tableau d’Angel Zarraga...

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque