Mercredi 12 décembre 2018

Les Brèves : La galerie Louise Leiris, La soirée « Venise Rive Gauche »...

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 mai 1997 - 812 mots

Rectificatifs. Le nom du directeur de la galerie Mermoz est Santo Micali, et non Santino Micoli comme il était mentionné en page 23 du JdA n° 36. La soirée "Venise Rive Gauche" du Carré des Antiquaires aura lieu le mardi 27 mai, et non le 2 mai comme cela a été indiqué par erreur dans le JdA n° 35, p. 31.

La galerie Louise Leiris expose jusqu’au 24 mai un bel ensemble de cent gravures, lithographies, eaux-fortes, pointes sèches, aquatintes réalisées par Henri Matisse entre 1900 et 1951. Daniel-Henry Kahnweiler, qui a été en relation avec l’artiste entre 1920 et 1930, a pu ainsi enrichir son fonds de gravures sur cuivre et sur bois et de lithographies, présenté aujourd’hui dans la galerie qui poursuit l’activité du célèbre marchand.
n Galerie Louise Leiris, 47 rue de Monceau, 75008 Paris, tél. 01 45 63 76 13

Cinq cabinets d’expertise, représentant les principales spécialités, vont constituer un GIE effectif dans un mois. Autour de Jean-Pierre Camard, expert en arts décoratifs, seront réunis le Cabinet Lefuel-de l’Espée (meubles et objets d’art du XVIIIe siècle) ; Aymeric Portier et Philippe Seret (joaillerie, bijoux) ; Thierry Portier (Extrême-Orient) ; le Cabinet Lefèvre & fils (porcelaine). Les expertises de tableaux anciens seront réalisées par des consultants spécialisés dans les domaines concernés : Écoles du Nord, Italie... "À part Georges Lefèvre, les experts de ce GIE n’ont pas d’activité de marchand", précise Jean-Pierre Camard.

Les Antiquaires au Futuroscope de Poitiers, telle est la rencontre insolite de ce premier salon, qui se tiendra du 8 au 11 mai au Palais des Congrès. Les métiers d’art seront associés à ces 200 exposants, principalement français, dont l’antiquaire Jean Gismondi, la galerie Afrique et la galerie Origine. Une "exposition-leçon" sur la chaise présentera 40 pièces historiques ou insolites : chaise égyptienne, éthiopienne en forme de tronc d’arbre, "concubine" ou contemporaine...

Le 25e Salon des Antiquaires de Dijon aura lieu du 8 au 19 mai au Parc des Expositions et proposera une remarquable exposition, "Trésors d’émail", qui réunira 70 émaux du Limousin du XIIe au XVIIIe siècle prêtés par le Muse Municipal de Nevers.

Me Jacques Tajan mettra en vente le 4 juin 8 000 bouteilles de la cave du célèbre restaurant Maxim’s, rue Royale à Paris, à la demande de Pierre Cardin qui souhaite offrir aux amateurs d’œnologie des cuvées anciennes de prestige et assurer ainsi une attentive gestion des réserves, qui comptent 100 000 bouteilles. La vente se déroulera chez Maxim’s.

Un important ensemble de médaillons de David d’Angers (1788-1856) sera dispersé par Me Tajan lors de la vente de peintures et sculptures du XIXe siècle les 11, 12 et 13 mai à Drouot Montaigne. Encore en mains privées, cette collection de 140 médaillons en bronze, comparable à celles des Musées du Louvre et d’Angers, est une série de portraits des plus illustres personnages de l’époque, estimés de 4 à 6 000 francs (illustration ci-contre).

Une assiette en cuivre gravée de Rembrandt, destinée à l’impression d’estampes, a été formellement identifiée début avril à Londres et sera vendue le 26 juin chez Christie’s. Cette pièce, dont on avait perdu la trace depuis 1656, a été retrouvée au dos d’une assiette peinte par Pieter Gysels et représente Abraham recevant les trois anges. Les plus grands spécialistes de Rembrandt, dont le conservateur du département des Gravures du Rijksmuseum d’Amsterdam, ont été consultés et se sont prononcés favorablement. L’état de cette assiette est exceptionnel car elle n’a jamais été "retravaillée" par les graveurs successifs, comme les 81 autres pièces de travail actuellement répertoriées de Rembrandt. Document historique de premier ordre sur la technique de gravure de l’artiste, elle est estimée 35 à 45 000 livres.

Deux photographies de Kertész ont remporté les enchères records de 376 500 dollars pour La Pipe et les lunettes de Mondrian, et 299 500 dollars pour Chez Mondrian, Paris, achat d’un collectionneur privé américain, lors de la vente du 17 avril chez Christie’s à New York. Record pour Imogen Cunnigham, Triangles a été adjugé 178 500 dollars aux Thea Wesbeich Art Advisory Services. Mais seuls 60 % des lots ont été vendus.

Une toile de Ferdinand Hodler, Thunersee mit Grundspiegelung, 1904, 81 x 100 cm, a été adjugée 3,3 millions de francs suisses (13 millions de francs), record mondial pour l’artiste, le double de l’estimation prévue. La vente, qui comptait plusieurs autres toiles de Hodler, a eu lieu le 14 avril chez Christie’s à Zurich.

Des œuvres de Schiele et de Klimt, de la collection du marchand Serge Sabarsky, disparu en 1996, seront proposées chez Sotheby’s dans les grandes ventes des 13 et 14 mai à New York. Éminent spécialiste de l’Expres­sionnisme allemand et autrichien, sa collection comptait plus de 3 000 pièces. Parmi les tableaux, dessins et gravures mis en vente, une huile de Schiele, Bekehrung (Conversion), 1912, est estimée 2,5 à 3,5 millions de dollars, et Litzlbergerkeller am Attersee, huile sur toile de Klimt,  5 à 7 millions de dollars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°37 du 2 mai 1997, avec le titre suivant : Les Brèves : La galerie Louise Leiris, La soirée « Venise Rive Gauche »...

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque