Lundi 16 septembre 2019

Les battements d’ailes d’une mouche

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 31 décembre 2010 - 95 mots

PARIS - À première vue, le monde de Guillaume Pinard a la naïveté et l’insouciance de l’enfance… mais méfiez-vous, ses dessins et animations en ont aussi la cruauté.

Comme dans un rêve, le visiteur se perd dans un labyrinthe mental où les images se contaminent les unes les autres selon leur logique propre. Entre pop art et minimalisme, entre fantasmes et obsessions, il se trouve nez à nez avec des poupées sadomasochistes ou bien suit les battements d’ailes d’une mouche sanguine motorisée…

Galerie Anne Barrault, 22, rue Saint-Claude, 75003 Paris, tél. 01 44 78 91 67. Jusqu’au 24 février.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°252 du 2 février 2007, avec le titre suivant : Les battements d’ailes d’une mouche

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque