Samedi 16 novembre 2019

Le XIXe peine encore

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 29 avril 2005 - 87 mots

NEW YORK - Amère déception pour Christie’s et sa vente d’art européen du XIXe siècle du 19 avril à New York. Avec un total de 8,87 millions de dollars (6,8 millions d’euros), seuls 133 lots sur 214 ont été vendus (soit 62 % de l’ensemble). Pis, les cinq plus importants ont été boudés par les acheteurs : ainsi la Desdémone de Gustave Moreau, les trois toiles signées James Jacques Joseph Tissot et la Moissonneuse à la faucille de Camille Corot. Malgré 60 % de lots vendus, Sotheby’s touchait le pactole avec un total de 20,5 millions de dollars, dont deux enchères millionnaires : 1,58 million pour Le Chant des Anges de l’artiste pompier William Bouguereau et 1 million pour le fougueux Portrait de Mrs. Howard Johnston de Giovanni Boldini.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°214 du 29 avril 2005, avec le titre suivant : Le XIXe peine encore

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque