Samedi 15 décembre 2018

Le triomphe des Abrams

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 avril 2010 - 118 mots

NEW YORK - Vente triomphale le 7 avril à New York chez Phillips de Pury & cie, où 100 % des 318 lots d’art moderne et d’après-guerre de la collection Nina et Harry Abrams, éditeur américain de livres d’art, ont été adjugés pour 6 millions de dollars (4,5 millions d’euros), soit près de deux fois l’estimation haute.

Les peintures de l’Ukrainien David Burliuk (1882-1967) ont remporté un grand succès, dont Song of Harvest (1936), parti à 422 500 dollars (315 299 euros), 3,5 fois son estimation haute. La provenance, la qualité des œuvres jamais passées sur le marché et, enfin, l’absence de prix de réserve pour les lots de moins de 1 000 dollars, expliquent ces résultats prodigieux.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°323 du 16 avril 2010, avec le titre suivant : Le triomphe des Abrams

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque