Samedi 14 décembre 2019

Le Salon de l’estampe à ciel ouvert

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 5 mars 2004 - 116 mots

PARIS - La 3e édition du Salon de l’estampe qui devait avoir lieu du 19 au 22 mars à l’Espace Auteuil est définitivement annulée.

L’espace Auteuil sera entièrement démonté à la mi-mars, laissant les 36 exposants à la rue. « La Mairie de Paris ne s’est pas souciée de proposer une solution de rechange pour les organisateurs de salons », se désole Anne Schombourger, de la société organisatrice SPAS, qui recherche activement « pour 2005, un autre lieu compatible avec le budget ». L’an dernier, le Salon de l’estampe, qui avait accueilli 4 500 visiteurs, s’était montré suffisamment rentable pour son développement futur. S’il venait à disparaître complètement, le marché de l’estampe resterait l’apanage des Anglo-Saxons.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°188 du 5 mars 2004, avec le titre suivant : Le Salon de l’estampe à ciel ouvert

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque