Vendredi 15 novembre 2019

Le Rembrandt ôte son col en fourrure

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 octobre 2005 - 57 mots

Curieusement, celle-ci était affublée d’un col de fourrure. Une restauration minutieuse a révélé une modification du format du panneau, ainsi que la présence de lourds repeints destinés à valoriser l’œuvre. La fourrure s’est transformée en col amidonné d’une teinte jaunâtre. L’huile sur panneau, datant de 1640, est estimée entre 3 et 4 millions de dollars (2,5 à 3,3 millions d’euros).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°222 du 7 octobre 2005, avec le titre suivant : Le Rembrandt ôte son col en fourrure

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque