Dimanche 8 décembre 2019

Le Pavillon des antiquaires s’incline

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 5 mars 2004 - 125 mots

PARIS - Le Pavillon des antiquaires et des beaux-arts ne cohabitera pas cet automne avec la Biennale des antiquaires de Paris.

Le Syndicat national des antiquaires (SNA) en a fait la demande aux organisateurs du salon du Jardin des Tuileries, Patrick Perrin et Stéphane Custot, qui ont obtempéré. La majorité des organisateurs de la grand-messe du Carrousel du Louvre n’a pas jugé opportun un déroulement conjoint des deux manifestations. Les fondateurs du Pavillon des antiquaires auraient pourtant souhaité faire de la Biennale, forte de la fréquentation des plus grands collectionneurs internationaux, un tremplin pour les exposants de leur Pavillon. « Le dialogue est ouvert. Nous ne désespérons pas de convaincre du bien-fondé pour le marché parisien de manifestations simultanées », nous a déclaré Patrick Perrin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°188 du 5 mars 2004, avec le titre suivant : Le Pavillon des antiquaires s’incline

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque