Vendredi 13 décembre 2019

Le marché de l’archéologie dans l’œil du cyclone

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 avril 2004 - 88 mots

LONDRES - L’Asian Art Fair de Londres de juin vient d’être annulée. Les organisateurs de cette foire, qui n’ont pas réussi à attirer suffisamment d’exposants, pointent du doigt la nouvelle loi anglaise de juillet 2003 sur le commerce international illicite d’art et d’antiquités.

Celle-ci institue un nouveau délit pénal d’opération sur les objets culturels illégalement exhumés ou déplacés d’un monument. Dénonçant également cette loi, plusieurs marchands anglais d’archéologie menacent de fermer boutique, à l’exemple de Christian Deydier qui a mis sa société mère, Oriental Bronze Ltd, en liquidation.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°190 du 2 avril 2004, avec le titre suivant : Le marché de l’archéologie dans l’œil du cyclone

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque