Le livre le plus cher du monde

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 août 1998

L’édition de 1477 des Contes de Canterbury de Chaucer, imprimée par Caxton, a été adjugée 4,6 millions de livres sterling (46 millions de francs) chez Christie’s à Londres, le 8 juillet. Il s’agit du prix le plus élevé jamais atteint par un livre ancien.

LONDRES. Dans la vente Wentworth du 8 juillet, chez Christie’s à Londres, figurait une collection de huit livres anciens provenant de la bibliothèque du second marquis de Rockingham, qui comprenait la première édition des Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer, imprimée par Caxton en 1477. Elle avait été achetée en 1776 par le marquis de Rockingham, pour 6 livres sterling, lors d’une vente organisée par James Christie en personne. Cette édition s’est vendue 4,6 millions de livres, battant ainsi le record détenu depuis vingt ans par une Bible de Gutenberg, adjugée 2 millions de dollars (12 millions de francs actuels) à New York. Cet exemplaire de l’ouvrage de Chaucer a été acquis par Maggs Brothers, probablement pour le compte de leur client Sir Paul Getty.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°65 du 28 août 1998, avec le titre suivant : Le livre le plus cher du monde

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque