Lundi 17 décembre 2018

Le docteur Gachet serait aux USA

Le Journal des Arts

Le 21 novembre 1997 - 273 mots

Le Portrait du docteur Gachet de Vincent Van Gogh, acheté il y a sept ans par un magnat japonais et qui avait atteint l’un des sommets du marché de l’art, aurait été revendu aux États-Unis.

TOKYO. La présidente de l’Asso­ciation des marchands d’art japonais, Chieko Hasegawa, qui vient d’organiser le Tokyo Inter­national Art Festival (lire page 32), affirme que le Portrait du docteur Gachet a été revendu. Selon d’autres sources, il se trouverait maintenant aux États-Unis et Christie’s aurait été l’agent de cette négociation. Le tableau avait été acheté en 1990 par Ryohei Saito, propriétaire de la Daishowa Paper Manufacturing Company, lors de deux journées de ventes mémorables à New York. Par l’intermédiaire d’un agent, il avait acquis le Van Gogh pour la somme de 82,5 millions de dollars et le Moulin de la Galette, de Renoir, pour 72 millions de dollars. Le Japonais  avait ensuite déclenché une vive polémique en laissant croire qu’il souhaitait se faire incinérer avec ses tableaux. À sa mort, en 1996, Ryohei Saito ne possédait cependant plus les œuvres. Celles-ci, qui n’ont jamais été exposées au Japon, se trouvaient alors entre les mains d’une banque. Le Moulin de la Galette aurait été vendu de gré à gré cette année, par l’intermédiaire de Sotheby’s, pour la somme de 5 milliards de yens, soit 25 millions de dollars. Le Portrait du docteur Gachet aurait été cédé, lui, pour 60 millions de dollars (environ 360 millions de francs). Rappelons que c’est également une entreprise japonaise, la compagnie d’assurances Yasuda, qui avait acquis pour 24,7 millions de livres sterling, en 1987 à Londres, les Tournesols de Van Gogh, une version aujourd’hui contestée.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°48 du 21 novembre 1997, avec le titre suivant : Le docteur Gachet serait aux USA

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque