Mercredi 29 janvier 2020

Le design tient Salon

La foire XXe siècle réunit à Paris trente-quatre galeries

Le Journal des Arts

Le 30 mai 2003 - 547 mots

Le Salon XXe siècle inaugurera sa deuxième édition le 4 juin au Carrousel du Louvre. L’événement, qui réunit cette année trente-quatre galeries, joue la carte de l’international dans un registre d’objets des années 1940 aux dernières décennies.

PARIS - Le Salon XXe Siècle se tiendra du 5 au 8 juin au Carrousel du Louvre. Montée l’an passé par Rik Gadella, le fondateur du salon Paris Photo, la manifestation avait rapidement éclipsé SM’ART, une foire consacrée au design moderne et contemporain et lancée en septembre 2001 par les organisateurs du salon d’art contemporain Art Paris. Fort d’avoir fait de Paris Photo, en seulement cinq ans, un des plus importants événements de la photographie internationale, Rik Gadella a senti qu’il était temps de creuser une nouvelle niche. Dans cette deuxième bouture, il pallie encore une fois l’absence des grosses locomotives françaises de l’Art déco – qui exposent habituellement à la Biennale des antiquaires –, par la présence renforcée de belles pointures spécialisées dans les années 1940-1960. Le Salon XXe siècle accueille sur quatre jours 21 galeries européennes et américaines qui viennent s’ajouter aux 13 exposants français. L’un des pionniers new-yorkais de l’Art déco, Maison Gérard, revient cette année avec un ensemble de mobilier par André Arbus ainsi qu’une salle à manger de Dominique en laque noire. Le centenaire de la naissance d’Arbus sera également célébré par la galerie Yvonne Benda de Zurich, au côté de celui de Gilbert Poillerat.
Des années 1950, omniprésentes, figurent les créations signées Jean Prouvé, Charlotte Perriand, Serge Mouille, Jean Royère, ainsi que des céramiques de Georges Jouve, que l’on découvrira successivement chez plusieurs spécialistes de la période, à l’instar des Parisiens Jousse Entreprise, Jean-Louis Danant, Olivier Watelet et de la galerie de Beyrie de New York. Le design finlandais sera au programme de la galerie Moderni de Miami tandis que Objekt-cph de Copenhague offrira un nouveau regard sur l’art de vivre scandinave. Les créations de Ron Arad, Marc Newson, Shiro Kuramata, Martin Szekely, Ettore Sottsass, Garouste & Bonetti, des frères Bouroullec, d’Andrea Branzi et d’Alessandro Mendini seront présentées par les galeries parisiennes Kreo, Mouvements Modernes, et la Viennoise KlausEngelhorn 22.
Pour Jean-Marcel Camard, à la tête des départements Design et Art déco de la maison Camard, “c’est un très bon salon et le marché est porteur. Il est rare de voir autant de galeries étrangères”. L’an passé, il avait agréablement constaté que de nombreux collectionneurs étrangers, drainés par le Salon, étaient venus enchérir ou donner des ordres d’achat lors de la première vente de design italien “Made in Italy”, qu’il avait organisée par hasard simultanément au nouveau salon. Aussi cette année, synergie oblige, il a fixé sa vente design pendant la deuxième édition de XXe Siècle. Par la même occasion, la maison Camard a élargi sa formule “made in” aux créations nordiques et françaises des années 1950.

- XXe SIÈCLE – MOBILIER ET OBJETS, du 5 au 8 juin, Carrousel du Louvre, 99 rue de Rivoli, 75001 Paris, tél. 01 42 77 58 94, 11h-20h, nocturne le vendredi jusqu’à 22 heures, www.xxsiecle.com. Catalogue, 240 p., 22 euros - DESIGN ITALIE, SCANDINAVIE, FRANCE, vente le 6 juin, 14 h 30, Camard & associés, Drouot-Montaigne, 15 avenue Montaigne, 75008 Paris, tél. 01 42 46 35 74, exposition le 5 juin 11h-18h et le 6 juin 11h-12h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°172 du 30 mai 2003, avec le titre suivant : Le design tient Salon

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque