Dimanche 28 février 2021

Le coup de cœur de José de Alcantara, antiquaire

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 juillet 1998 - 193 mots

Nous demandons chaque quinzaine à un marchand de nous présenter l’objet de sa galerie – simple ou précieux – qui lui tient le plus à cœur, en nous expliquant pourquoi.

Cette paire d’appliques d’époque Louis XV, en bronze doré surmonté de kouanin – une porcelaine blanche de Chine, époque Kanghi, XVIIe siècle – et décoré de fleurs en porcelaine de Vincennes, provient de la collection Delplace, un antiquaire du début du siècle installé à la fois à Bruxelles et à Paris. Une petite forêt de fleurs en porcelaine entoure un personnage qui pourrait symboliser l’amour et la spiritualité. Elles sont composées d’un socle en bronze doré, ciselé par un grand orfèvre, et d’une console en bronze peinte en laque rouge. Le bronze doré, décoré de fleurs laisse apparaître deux morceaux de laque européenne. Le caractère exceptionnel de ces pièces tient aussi à leur taille importante : 69 cm de haut. “Je suis séduit à la fois par le raffinement et la fantaisie de ces appliques et le mélange de deux cultures, l’art du XVIIIe français associé à des éléments venus d’Orient”, explique José Alcantara, de la galerie B.J.F. Prix : 500 000 francs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°64 du 8 juillet 1998, avec le titre suivant : Le coup de cœur de José de Alcantara, antiquaire

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque