Mardi 11 décembre 2018

Le ciné en salle

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 23 septembre 2009 - 270 mots

Avis aux bibliophiles et aux collectionneurs de photographies, de disques vinyles (33 tours) et de documents divers ayant trait au 7e art.

La maison Robert & Baille élargit l’horizon de ses ventes de cinéma, jusque-là réservées aux amateurs d’affiches de films. Une première, le 24 octobre à Drouot. Parmi quarante lots de livres, notons un ensemble en très bon état de vingt-deux volumes de Fantomas (est. 1 500 euros) par Pierre Souvestre & Marcel Allain (éd. Arthème Fayard, Paris, 1912). Pour rappel, ce héros littéraire est devenu célèbre lorsque Louis Feuillade l’adapte au cinéma en 1913, bien avant son deuxième remake des années 1960 avec Jean Marais et Louis de Funès. Les cartes postales illustrent l’industrie du cinéma du début du siècle aux années 1920, avec ses salles, ses films et ses starlettes de l’époque (est. 80 à 400 euros le lot). Exemple d’objets promotionnels, une lampe à effet 3D (est. 900 euros) reprend l’illustration de la scène culte du Phantom of the rue Morgue (1954). À partir de 100 euros, deux cents lots de photographies font revivre toute l’histoire du cinéma à travers ses réalisateurs et ses vedettes internationales, mis en exergue par les nombreuses photos de presse et de scènes de tournages. Au chapitre des affiches, M Le Maudit (1931) sera à l’honneur, pour 20 000 euros. On ne connaît qu’une seule autre affiche au monde de ce film de Fritz Lang, laquelle est conservée à la cinémathèque suisse de Lausanne.

« Cinéma », vente le 24 octobre à Drouot, 9, rue Drouot, Paris IXe, Maison de ventes Robert & Baille, tél. 01 42 46 54 51, www.art-auction-robert.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°617 du 1 octobre 2009, avec le titre suivant : Le ciné en salle

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque