Samedi 17 février 2018

L’Auvergne fait bonne impression

Vente de \"Bergère appuyée à un arbre\"

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 septembre 2009

Cette huile sur toile de Camille Pissarro, Bergère appuyée à un arbre (1893), estimée 1,5 million de francs, a trouvé preneur à 3,45 millions le 29 novembre, à Clermont-Ferrand.

L’intérêt manifesté lors de cette vacation par plusieurs collectionneurs également présents à la dispersion de la collection Rouart, à Drouot Montaigne, peut expliquer un tel résultat pour une œuvre dont Me Ber­­nard Vassy n’imaginait pas qu’elle dépasserait les deux millions. Elle avait été acquise en 1928, dans une galerie où exposait Pis­sar­ro, par une famille française dont l’identité n’a pas été révélée. Celle-ci avait aussi acheté aux enchères Barques de pêche à Pourville de Claude Monet ; estimé 2 millions de francs, le ta­bleau a cependant plafonné à 1,5 million. Cette contre-performance serait due, selon Me Philippe Jalenques, au désistement d’acheteurs japonais attirés par les tons monochromes de l’œuvre, qui, en raison du krach boursier, ne se sont pas déplacés. Les 115 lots adjugés, sur les 149 mis aux enchères, ont totalisé six millions de francs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°50 du 19 décembre 1997, avec le titre suivant : L’Auvergne fait bonne impression

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque