Mardi 11 décembre 2018

Art contemporain

L’art de raison

Les ventes de New York offrent une sage sélection

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 28 octobre 2009 - 434 mots

NEW YORK - Qu’il semble loin le temps de la spéculation et des prix garantis.

Une centaine d’œuvres d’art d’après guerre et contemporain triées sur le volet et conservées de longue date dans des collections privées feront honneur aux ventes de prestige de New York, les 10 et 11 novembre chez Christie’s et Sotheby’s, pour moins de 200 millions de dollars d’estimation haute. Outre la collection Cage & Cunningham (lire p. 20), Christie’s met en exergue un monumental tableau de Jean-Michel Basquiat, Brother Sausage (1983). Estimée 9 à 12 millions de dollars (6 à 8 millions d’euros), cette peinture composée de six panneaux illustre la couverture du volume II du catalogue raisonné de l’artiste édité par la galerie Enrico Navarra. La vente inclut deux tableaux d’Andy Warhol des années 1960 : Tunafish Disaster (1963), tableau issu de la série Death and Disaster, estimé 6 millions de dollars, et Most Wanted Men #3, Ellis Ruiz B. (1964), rare œuvre appartenant à la série noire Thirteen Most Wanted Men, estimée 5,5 millions de dollars. Pour la partie la plus contemporaine, on retiendra Large Vase of Flowers (1991), sculpture de Jeff Koons, ainsi qu’une peinture majeure de Peter Doig, Reflection (What Does Your Soul Look Like) (1996), estimées 4 millions de dollars chacune.
La vacation de Sotheby’s est de la même veine avec une collection américaine en ouverture : la collection Myers, incluant un rare bronze Large Torso (1974) de Willem de Kooning, estimé 4 millions de dollars. La vente comprend par ailleurs un Warhol historique de l’ancienne collection Scull, 200 One dollar bills (1962), estimé 8 à 12 millions de dollars, et un autoportrait de 1965 de l’artiste dans des tonalités séduisantes, estimé 1 million de dollars. Notons encore Trinité-Champs-Élysées (1961), toile signée Jean Dubuffet estimée 4 millions de dollars ; Gray Numbers (1957), tableau de Jaspers Johns estimé 5 millions de dollars, et, pour la même somme, California Art Collector (1964), peinture à l’acrylique de David Hockney. Parmi les œuvres plus récentes, signalons Violins Violence Silence (1981-1982), néon de Bruce Nauman estimé 2,5 millions de dollars ; Ilona on top (Rosa Background) (1990), toile de Jeff Koons figurant l’artiste et son ex-femme la Cicciolina, estimée 2 millions de dollars, ou encore Turning the World Upside Down #4 (1998), immense sculpture d’acier d’Anish Kapoor réalisée en trois exemplaires et estimée 1,2 million de dollars.

CHRISTIE’S. ART D’APRÈS-GUERRE ET CONTEMPORAIN, vente du soir le 10 novembre à New York, tél. 01 40 76 85 85, www.christies.com
SOTHEBY’S. ART D’APRÈS-GUERRE ET CONTEMPORAIN, vente du soir le 11 novembre à New York, tél. 01 53 05 53 05, www.sothebys.com

CHRISTIE’S
Expert : Robert Manley
Estimation : 67 à 94 millions de dollars (44 à 63 millions d’euros)
Nombre de lots : 47
SOTHEBY’S
Expert : Tobias Meyer
Estimation : 69 à 99 millions de dollars
Nombre de lots : 55

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°312 du 30 octobre 2009, avec le titre suivant : L’art de raison

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque