L’art contemporain en panne chez Artcurial

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 12 novembre 2008

1,7 million d’euros (contre 7 millions d’estimation basse) ont été enregistrés pour la vente de prestige d’art contemporain du 27 octobre chez Artcurial, à Paris.

PARIS - Le marteau est tombé dans le vide pour 66 des 107 lots présentés, laissant toutes les pièces phares sur le carreau : LOVE, sculpture polychrome de Robert Indiana ; Flowers, Portrait de Debra Arman et Portrait de Sandy Brant par Andy Warhol, estimées de 220 000 à 370 000 euros. La plus haute enchère est revenue à La Rambaud (1987), poule en bronze soudé de César, vendue 164 100 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°291 du 14 novembre 2008, avec le titre suivant : L’art contemporain en panne chez Artcurial

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque