Samedi 5 décembre 2020

L’adieu à Mouloudji

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 octobre 2006 - 189 mots

Paris - Le 13 octobre à Drouot Richelieu, la SVV Jean-Claude Renard dispersera le contenu de l’atelier de Marcel Mouloudji (1922-1994), soit près de 350 œuvres.

Artiste complet, Marcel Mouloudji s’illustra dans des domaines aussi variés que la chanson, le théâtre ou bien encore la peinture. La vente comprendra tous les enregistrements de ses concerts à l’Olympia (est. entre 30 et 50 euros chaque). Les nombreux tableaux qu’il a peints représentent aussi bien des vues de Paris et de ses monuments, les berges de la Seine qu’il affectionnait particulièrement, des portraits de femmes, des scènes d’animaux de basse-cour, des paysages forestiers, des oiseaux de nuit et plusieurs autoportraits. Ils sont à saisir entre 450 et 1 000 euros. Tous ses livres, dont ceux qu’il a écrits sur son père et sur sa vie, seront dispersés aux enchères aux côtés d’objets et de souvenirs personnels, tels que des photographies de l’artiste avec Jacques Prévert et des lettres dans lesquelles ce dernier lui témoigne toute son amitié. S’ajouteront des objets de son quotidien, comme son chevalet et sa boîte de peinture, estimés environ 300 euros.

Rens. 01 42 72 03 65

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°244 du 6 octobre 2006, avec le titre suivant : L’adieu à Mouloudji

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque