Mercredi 12 décembre 2018

L’adieu au « Mermoz »

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 octobre 2009 - 146 mots

MARSEILLE - Le 10 octobre à Marseille, sous le marteau de Damien Leclère, les nostalgiques du paquebot Mermoz ont emporté les trois quarts du contenu de celui que l’on nommait aussi « le petit France », soit 260 objets pour 132 400 euros.

Les prix les plus importants sont revenus aux instruments de navigation, tels un compas de route adjugé 7 600 euros et des indicateurs d’ordre bâbord et tribord partis à 8 000 euros pièce, leur estimation haute. Mais les plus belles batailles d’enchères portaient sur des petits lots, à l’instar d’un calendrier perpétuel et d’un cendrier en faïence de la Compagnie nationale de navigation Paquet, respectivement estimés 350 et 160 euros et envolés à 2 500 et 440 euros. La grande commode en acajou massif à onze tiroirs du salon « Astrolabe » du pont « Bahamas » a été vendue 3 700 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°312 du 30 octobre 2009, avec le titre suivant : L’adieu au « Mermoz »

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque