Mercredi 19 février 2020

L’actualité des galeries - octobre 2014

À Paris, en régions et dans le monde, les expositions à voir dans les galeries et chez les antiquaires.

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 23 septembre 2014 - 776 mots

Michaële-Andréa Schatt
Galerie Isabelle Gounod – Paris-3e
Jusqu’au 25 octobre 2014

Pour sa sixième exposition personnelle chez Isabelle Gounod, la peintre Michaële-Andréa Schatt, née en 1958 à Saint-Germain-en-Laye, ne propose que des pièces inédites. Une quinzaine de peintures, sur toile ou sur calque, présentent un entrelacs de lignes et de couleurs s’apparentant à des forêts qui semblent tirer leurs motifs aussi bien de la nature (lilas mauve, futaies, champs d’orties…) que d’un univers décoratif affirmé : on ne compte plus les broderies, chandeliers rococo et autres papiers peints à fleurs qui semblent s’épanouir à l’ombre d’immenses taillis calligraphiques. Ce travail très inspiré, qui provoquera sûrement des coups de cœur chez les collectionneurs, est proposé à des prix allant de 2 500 euros à 30 000 euros.
« Michaële-Andréa Schatt. Jardins de traverse », galerie Isabelle Gounod, 13, rue Chapon, Paris-3e, www.galerie-gounod.com

Laure Prouvost
Galerie Nathalie Obadia – Paris-4e
Jusqu’au 31 octobre 2014

Nathalie Obadia présente en France le premier solo show de Laure Prouvost, lauréate du prestigieux Turner Prize 2013 décerné pour la toute première fois à une Française. Pour l’occasion, cette jeune artiste, qui vit au Royaume-Uni, présente une série de pièces, de différents médiums (film, installation, peinture, sculpture, tapisserie), qui racontent l’histoire fictionnelle de son grand-père. Baignant dans un univers confondant sciemment réel et fiction, le spectateur est invité à plonger dans une véritable expérience immersive.
« Laure Prouvost, This is the visit », galerie Nathalie Obadia, 3, rue du Cloître Saint-Merri, Paris-14e, www.galerie-obadia.com

Niki de Saint Phalle
Galerie Mitterrand – Paris-3e
Du 23 octobre au 20 décembre 2014

En résonance à la rétrospective organisée au Grand Palais, la galerie Mitterrand expose une artiste phare de son écurie : Niki de Saint Phalle (1930-2002). Un parcours à travers les célèbres Nanas, des années 1960 aux années 1990, est proposé aux visiteurs. Ces Vénus tout en rondeurs et en couleurs vives sont certes des plus amusantes, mais il faut avant tout les voir comme des caricatures baroques de la condition féminine.
« Niki de Saint Phalle, Nanas 60’s-90’s », galerie Mitterrand, 79, rue du Temple, Paris-3e, www.galeriemitterrand.com

Kiki Smith
Galerie Daniel Lelong – Paris-8e
Jusqu’au 11 octobre 2014

Daniel Lelong propose un group show réunissant trois figures de proue de sa galerie : le Catalan Jaume Plensa, l’Américaine Kiki Smith et le Camerounais Barthélémy Toguo. Chacun de ces artistes apprécie le travail de l’autre. En outre, la représentation de la figure humaine, du personnage, est récurrente dans leurs œuvres respectives. La quinzaine de pièces exposées (grands papiers marouflés sur toile de Toguo, sculptures en bronze de Plensa, vitrail peint mural et sculptures murales en bronze et en aluminium suspendues de Smith) sont toutes inédites ; les prix démarrent à partir de 40 000 euros. Seul bémol : dommage qu’un catalogue ne soit pas édité pour fêter ce trio artistique.
« Trio : Jaume Plensa – Kiki Smith – Barthélémy Toguo », galerie Lelong, 13, rue de Téhéran, Paris-8e, www.galerie-lelong.com

Hanne Elf
Galerie Depardieu – Nice (06)
Jusqu’au 4 octobre 2014

Pour son nouveau solo show chez Depardieu, l’artiste allemande Hanne Elf expose une trentaine de peintures acryliques inédites ayant pour thème la rose, emblème de toutes les fleurs ; les prix sont raisonnables, allant de 500 à 4 000 euros. Attention, derrière la beauté des roses, les épines pointent : cette plasticienne, qui fait osciller ses représentations de fleurs entre le concret et le symbole, part de la reine des fleurs pour arriver jusqu’aux catastrophes fondamentales du XXe siècle, dont la Shoah.
« Hanne Elf, des roses, malgré tout ! », galerie Depardieu, 6, rue du Docteur-Jacques-Guidoni, Nice (06), www.galerie-depardieu.com

Cecily Brown
Gagosian Gallery – Paris-8e
Du 19 octobre au 20 décembre 2014

Cecily Brown, peintre britannique de renom née en 1969, fait sa première exposition personnelle à Paris. Elle présente chez Gagosian une nouvelle série de tableaux exubérants qui revisitent le nu dans l’histoire de la peinture tout en faisant des allusions à ce qui accompagne ce genre : le corps, la chair, l’acte sexuel. Espérons que cette peinture fougueuse, d’inspiration expressionniste, réchauffe l’accueil qui est en général glacial dans cette galerie parisienne. « Cecily Brown », Gagosian Gallery, 4, rue de Ponthieu, Paris-8e, www.gagosian.com 

Bizarro Parcours à Saint-Germain-des-Prés Du 26 septembre au 1er novembre 2014 L’événement initié par la galeriste Géraldine Banier regroupe sept galeries et librairies du quartier parisien, ainsi que les étudiants de l’École des beaux-arts, associée pour l’occasion. Le commissariat en a été confié à la critique d’art Sinziana Ravini, qui a construit le parcours comme un grand cabinet de curiosités autour du thème « Aphrodisia, la science du désir ». La librairie ancienne Alain Brieux présentera un Traité du fouet de 1788, la galerie Bettina le travail du photographe Thomas Rusch et la galerie Castaing probablement des pièces liées au cinéma. Bizarro, vous avez dit Bizarro ?

Pierre Pons
« Bizarro », une exposition parcours à Saint-Germain-des-Prés

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°672 du 1 octobre 2014, avec le titre suivant : L’actualité des galeries - octobre 2014

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque